transmissions

La Lucarne à Chabot

Chabot, Saint Claude - Jura

Octobre 2018

Sérigraphie, Enquête, Rédactionnel

La Lucarne aux Zav-Zings

Chevilly-larue

Journal Mural à vues multiples

Invités par la Fraternelle, le collectif a investi avec des groupes d'enfants et d'adultes le quartier de Chabot à Saint-Claude. Ce quartier est classé politique de la ville, il connaît une situation particulière car l’immeuble de La banane - lieu phare - est déserté. Il ne reste aujourd’hui que quelques habitants dans l’immeuble et l'immeuble est appelé à être détruit.
Objectif:  récolter la vision qu’ont les habitants de leur quartier en pleine mutation avant qu'il ne change complétement, valoriser l'histoire du quartier et tapisser la banane de ces récoltes !

Nous avons construit le contenu et la maquette au fur et à mesure de la semaine. Chaque journée, divisée en deux parties a été consacrée d’une part à la récolte graphique/textuelle et en interne à la fraternelle à la mise en page de l’objet et à son impression.

Les catégories du journal reprennent le champ lexical de la fenêtre. Nous avons axé les récoltes essentiellement autour de la barre d’immeuble la Banane, d’une part pour effectuer un travail de mémoire vivante et d’autre part pour le réinventer, le réinterpréter, le réimaginer.

C'est progressivement et en accord avec les habitants qu'est venue l'idée de tapisser La Banane de ce journal coloré. La dernière journée nous avons donc restitué l’objet final en parcourant la ville. Puis nous avons pris la direction du quartier Chabot pour coller les journaux avec un groupe d'habitants du quartier sur les murs de la Banane: un moment fort et festif où nous en avons profité pour partager le journal.

Projet porté par La Fraternelle - Maison du Peuple à Saint-Claude

Avec le soutien de La DRAC

Réalisé avec la participation des élèves de l’école du Faubourg, le centre de Loisirs le Chat Botté, la radio FMR et les habitants du quartiers.

Un immense merci à Sandra Tavernier et Loraine Portigliatti pour leur accueil et leur présence enthousiaste. Merci également pour leur aide à Camille, Quentin et Christophe